lundi 25 novembre 2019

Quelle offrande donner pour un mariage à l'église ?

Plusieurs questions reviennent souvent dans les discussions avec des personnes préparant leur mariage à l'église :
  1. pourquoi donner ?
  2. à qui donner ?
  3. combien donner ?
Crédit : Les Cortèges de Garance
Nous reviendrons dans d'autres articles sur les autres questions que vous pourriez vous poser concernant l'organisation de la cérémonie. 
Mais en attendant nous allons rapidement traiter ces questions finalement d'ordre pratique, afin d'éviter tout oubli ou malentendu... 
Répondre à la première question vous permettra de commencer à répondre aux 2 autres; c'est la raison pour laquelle nous avons classé ces interrogations dans cet ordre. 

Pourquoi donner lorsqu'on se marie à l'église ?

Les dépenses courantes des églises ⛪ sont à la charge des paroisses, qui s'acquittent donc des frais de chauffage, d'électricité, de nettoyage et d'entretien de l'édifice. 
A ces frais s'ajoutent le temps consacré par le prêtre qui vous prépare au sacrement du mariage, ainsi que le temps qu'il passera lors de la cérémonie. Pensez également aux frais engagés pour la partie administrative de l'organisation de votre mariage, puisqu'il faudra que le prêtre qui vous mariera demande aux paroisses dans lesquelles vous avez tous les deux été baptisés les actes de baptême, qui certifient que vous êtes bien baptisés catholiques. 
Certaines paroisses ont un organiste attitré, qui viendra jouer (à votre demande) le jour J, qu'il faudra par conséquent défrayer, ainsi qu'un sacristain qui se chargera des préparatifs de la cérémonie... 
L'Eglise catholique demande donc aux futurs mariés de participer à tous ces frais, qu'ils soient ou non occasionnés par l'organisation de la cérémonie ou son bon déroulement.

A qui donner (et quand) ?

Vous l'aurez compris, les frais sont engagés par la paroisse, le curé, et parfois par des personnes responsables de certaines fonctions (fleurissement de l'église, orgue, etc.). 
Si la paroisse dispose d'un secrétariat, déposez votre offrande avant la cérémonie - lors d'une des séances de préparation au mariage par exemple, et indiquez-le au prêtre. 
La tradition veut sinon que ce soit la famille du marié qui se charge de remettre "l'enveloppe du curé" 📩 le jour du mariage. 
Dans certains cas, si le curé qui célébre votre mariage n'appartient pas à la paroisse dont fait partie l'église dans laquelle se déroulera la cérémonie, l'usage veut que le casuel soit versé à la paroisse, et que l'argent de la quête soit versé au prêtre afin de couvrir les dépenses liées à son déplacement.

Combien donner ?

Volontairement nous n'avons pas mis comme titre : "Combien coûte un mariage à l'église ?" car vous l'aurez compris d'après nos explications précédentes, il ne s'agit pas d'un prix à payer mais d'une offrande à donner...
Revenons donc à la question pour laquelle vous êtes probablement en train de lire cet article. 😇 
Bien souvent vous trouverez le montant du casuel dans les documents que le secrétariat de la paroisse vous aura transmis, lors des sessions de préparation au mariage. Il est parfois indiqué sur l'un des panneaux d'affichage de l'église.
Cette somme est très variable d'un diocèse à l'autre (en particulier dans les diocèses sous régime concordataire - Alsace & Moselle, les prêtres y étant rémunérés par l'Etat), nous ne donnerons donc pas de montant précis. En effet les diocèses ne font pas face aux mêmes charges : personnel, nombre de bâtiments paroissiaux à entretenir, coûts d'entretien des différents édifices...
Et chaque diocèse gère ses finances, à sa façon.
Sachez cependant que le montant du casuel est compris entre 75€ et 350€. 

Si certaines paroisses imposent un montant minimum, c'est en raison des personnes indélicates qui estiment ne rien devoir à leur paroisse ou à la paroisse qui les accueille le jour de leur mariage, et afin d'éviter que des mariés distraits oublient de verser leur obole, même modeste. 
Ce sont des montants donnés à titre indicatif. Si vos revenus vous le permettent, n'hésitez pas à donner plus ! Un petit geste après la cérémonie, si le fleurissement a été particulièrement réussi, si vous avez trouvé l'église bien propre à votre arrivée, ou si vous estimez que la paroisse a besoin d'un petit coup de pouce financier pour engager des travaux d'entretien significatifs, sera toujours apprécié ! 

Attention, la somme demandée ne doit pas être un empêchement, mais avant de demander une ristourne à votre paroisse, assurez-vous que vous n'avez pas prévu des dépenses démesurées pour le reste des festivités...
Vous pouvez également demander un reçu fiscal au diocèse, puisque votre don vous donne droit à une déduction de vos impôts à hauteur de 66%. Si votre paroisse conseille par exemple un don de 200€ lors d'un mariage, l'offrande ne vous coûtera en réalité que 68€ ! C'est une bonne raison pour vous montrer généreux non ? 😊
Dans votre budget "église" prévoyez donc le casuel, le fleurissement, la décoration des bancs et des 2 fauteuils des mariés, la chorale, l'organiste (s'il n'est pas imposé et rémunéré par la paroisse), et bien-sûr... les livrets de cérémonie !

Nous espérons que cet article aura répondu à vos questions. 
Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à nous dire en commentaire quels sont les points que vous voudriez éclaircir ! 
Et surtout, parlez-en ouvertement avec l'abbé qui vous prépare au mariage, en gardant le sourire ! 
Et vous, jeunes ou vieux mariés, comment avez-vous géré cette enveloppe du prêtre ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à commenter ici cet article !
Votre avis nous intéresse.
Merci !

La consécration à la Sainte Vierge

La coutume veut que les jeunes époux, avant la fin de la cérémonie religieuse, consacrent leur nouveau foyer à la Sainte Vierge. Cette consé...

Articles les plus visités du blog